AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pour Kenzo

Aller en bas 
AuteurMessage
sebro
Invité



MessageSujet: Pour Kenzo   Sam 28 Juil - 12:10

pour démontrer l'injustice et rétablir la vérité...

Bonjour,
Vous avez été nombreux sur ce forum et sur d'autres à manifester votre indignation quant à l'injustice qui a provoqué la mort de Kenzo et la profonde tristesse de sa famille sur laquelle, comme vous le savez, ont été exercées des pressions et menaces de la part de la police afin que la propriétaire de Kenzo signe, à bout de forces, l'arrêt de mort de son chien.
Kenzo est mort, paix à son âme. Mais sa famille souffre encore et ne peut admettre ce qui lui est arrivé, cette espèce de plongée en enfer.
Vous pouvez encore nous aider, être la voix de Kenzo à jamais rendu silencieux, être la voix de sa famille qui réclame justice.
Pour cela, voici quelques adresses que vous pouvez contacter pour faire part de votre indignation.

Monsieur le Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance du Havre, 133 boulevard de Strasbourg, BP 6, 76083 Le Havre Cedex.

Monsieur Thiebaut Stéphane, Service de quart, Hôtel de Police 16 rue de la Victoire 76600 Le Havre

Pour le véto, c'est très particulier. J'ai pu apprendre qu'il n'aurait eu qu'une sorte de blâme s'il avait refusé, mais il s'agit d'un jeune vétérinaire qui vient d'ouvrir son cabinet et je lui laisse le bénéfice du doute même si je ne parviens pas à lui pardonner son geste. Je pense qu'il faudrait juste lui rappeler que nul ne peut être obligé de tuer si l'acte place ladite personne en porte à faux avec sa conscience. Il a tout de même pris la peine de me téléphoner longuement le lendemain, je lui ai dit mon sentiment.
Si vous souhaitez le contacter, vous pouvez me demander son adresse en privé. pas d'insultes, jamais, svp, à aucun de ces messieurs. Vous risqueriez des ennuis et l'on obtient plus en parlant d'humanité et de conscience qu'en balançant des insultes.

Ci-dessous, un texte extrait du Code Pénal qui m'a été transmis par une amie et qui sanctionne les pressions exercées sur des personnes en état de faiblesse. Ce qui était le cas de madame Toussaint quand on l'a obligée à signer.
Merci encore pour votre soutien.

CODE PENAL (Partie Législative)

Section 6 bis :

De l'abus frauduleux de l'état d'ignorance ou de faiblesse

Article 223-15-2

(Loi nº 2001-504 du 12 juin 2001 art. 20 Journal Officiel du 13 juin 2001)
(Ordonnance nº 2000-916 du 19 septembre 2000 art. 3 Journal Officiel du 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002)
Est puni de trois ans d'emprisonnement et de 375000 euros d'amende l'abus frauduleux de l'état d'ignorance ou de la situation de faiblesse soit d'un mineur, soit d'une personne dont la particulière vulnérabilité, due à son âge, à une maladie, à une infirmité, à une déficience physique ou psychique ou à un état de grossesse, est apparente et connue de son auteur, soit d'une personne en état de sujétion psychologique ou physique résultant de l'exercice de pressions graves ou réitérées ou de techniques propres à altérer son jugement, pour conduire ce mineur ou cette personne à un acte ou à une abstention qui lui sont gravement préjudiciables.
Lorsque l'infraction est commise par le dirigeant de fait ou de droit d'un groupement qui poursuit des activités ayant pour but ou pour effet de créer, de maintenir ou d'exploiter la sujétion psychologique ou physique des personnes qui participent à ces activités, les peines sont portées à cinq ans d'emprisonnement et à 750000 euros d'amende..

v. les dispositions du Code de la Consommation ABUS DE FAIBLESSE
Abus de faiblesse, la vulnérabilité due à l'âge, n. sous Cour de cassation, Chambre Criminelle, 29 novembre 2000, Pourvoi numéro 00-80.522, Lenz Marie-Thérèse ; Véron, Michel, Droit pénal, n° 6, 01/06/2001, p.-12

Article 223-15-3

(inséré par Loi n° 2001-504 du 12 juin 2001 art. 20 Journal Officiel du 13 juin 2001)

Les personnes physiques coupables du délit prévu à la présente section encourent également les peines complémentaires suivantes :
1° L'interdiction des droits civiques, civils et de famille, suivant les modalités prévues par l'article 131-26 ;
2° L'interdiction, suivant les modalités prévues par l'article 131-27, d'exercer une fonction publique ou d'exercer l'activité professionnelle ou sociale dans l'exercice ou à l'occasion de l'exercice de laquelle l'infraction a été commise, pour une durée de cinq ans au plus ;
3° La fermeture, pour une durée de cinq ans au plus, des établissements ou de l'un ou de plusieurs des établissements de l'entreprise ayant servi à commettre les faits incriminés ;
4° La confiscation de la chose qui a servi ou était destinée à commettre l'infraction ou de la chose qui en est le produit, à l'exception des objets susceptibles de restitution ;
5° L'interdiction de séjour, suivant les modalités prévues par l'article 131-31 ;
6° L'interdiction, pour une durée de cinq ans au plus, d'émettre des chèques autres que ceux qui permettent le retrait de fonds par le tireur auprès du tiré ou ceux qui sont certifiés ;
7° L'affichage ou la diffusion de la décision prononcée, dans les conditions prévues par l'article 131-35.

Article 223-15-4

(inséré par Loi n° 2001-504 du 12 juin 2001 art. 20 Journal Officiel du 13 juin 2001)

Les personnes morales peuvent être déclarées responsables pénalement, dans les conditions prévues par l'article 121-2, de l'infraction définie à la présente section.
Les peines encourues par les personnes morales sont :
1° L'amende, suivant les modalités prévues par l'article 131-38 ;
2° Les peines mentionnées à l'article 131-39.
L'interdiction mentionnée au 2° de l'article 131-39 porte sur l'activité dans l'exercice ou à l'occasion de l'exercice de laquelle l'infraction a été commise.

Christine Delfosse

Rappellons l'histoire:

les appels de la famille





Citation:

Sauvons Kenzo ! Mardi 24 juillet au matin, il sera trop tard.

A transmettre à tous les médias possibles, merci de faire suivre.

EXTREME URGENCE, BESOIN DE VOTRE AIDE

MARDI 24 JUILLET AU MATIN, IL SERA TROP TARD !!

APPEL AU SECOURS, MOBILISATION !




Les personnages (c'est pas un scénario de fiction malheureusement)

- Un chien staff, KENZO

- Une femme âgée handicapée et très malade, Mme Toussaint.

- Une petite fille de dix ans

Ces deux personnes très très attachées au chien.

Maintenant, j'explique :

Il y a environ un mois, le fils de cette dame malade promenait le chien. La police lui a demandé ses papiers, ainsi que ceux du chien. Le gars n'avait pas de papiers à fournir, et pour cause, à l'origine, ce chien a été authentifié uniquement croisé boxer, sans mention de staff. Sauf qu'il en a toutes les allures. En fait, le véto, il y a cinq ans, s'est planté en le déclarant croisé boxer.

Le chien, désormais considéré comme un staff authentique a été réquisitionné et placé en fourrière (depuis un mois maintenant). La dame a été accusée de détenir un chien interdit puisque Kenzo est né un peu après que la loi sur l'interdiction des chiens de ce type soit votée.

Depuis un mois donc, cette dame ne dort plus, la petite fille est malheureuse, le chien (adorable je le connais, il joue depuis cinq ans avec ma propre petite fille) est détenu dans des conditions cruelles. Deux plaies ont même fait leur apparition sur son corps et sont en train de s'infecter. Toutes deux vont chaque jour voir Kenzo, lui porter à manger et la petite fille lui chante des chansons pour l'apaiser car le chien maigrit et est très stressé.

La dame depuis un mois a fait des tas de démarches pour tirer son chien de ce mauvais pas, puisque le Parquet vient tout simplement de le condamner à mort et que son "exécution" doit avoir lieu mardi. (ordre faxé hier au vétérinaire)

Avant hier, la police a convoqué la dame pour lui faire signer sous la contrainte l'autorisation d'euthanasie. Ils l'ont en effet menacée de deux ans de prison et d'une forte amende pour détention illégale d'un chien de 1ère catégorie. A bout de forces tant moralement que physiquement c'est en larmes que cette femme a signé l'arrêt de mort de son chien.

Détail très important : quand elle a adopté ce chien il y a cinq ans, l'ancien propriétaire n'a pas fait le transfert de propriétaire auprès du fichier central canin, ce qui fait que le chien est encore au nom de cet ancien propriétaire qu'on n’arrive pas à retrouver.
Le gros problème, c'est que le fils de cette dame, celui qui promenait le chien de sa mère, a un casier judiciaire pour vandalisme et bagarres sur la voie publique (le chien n'a jamais été impliqué dans ces affaires bien sûr).

Ce qui cloche, c'est d'abord cette pression, cette intimidation, ces menaces, exprimées par la police, ce qui ressemble bien à de l'abus d'autorité. Ensuite, nous avons pu apprendre que seul le propriétaire déclaré légalement du chien, donc, l'ancien propriétaire qui n'a pas fait le changement, a le droit de signer le papier d'euthanasie.

- 1er vice donc : le chien figurant au fichier central canin authentifié croisé boxer n'avait pas à faire l'objet d'une déclaration en mairie, et la dame n'est donc en aucun cas responsable.

- 2ème vice : ce fameux papier d'euthanasie qu'elle n'avait pas à signer.
- 3ème, cette pression exercée sur une femme malade depuis des années.

Je crois que j'oublie quelque chose, mais je ne sais plus où j'en suis.

Le mot d'ordre est "Sauvez Kenzo !"
Kenzo ne doit pas mourir parce que le fils de sa propriétaire a fait des erreurs. Or, c'est là dessus que s'appuie le procureur pour sa décision.

Derrière la souffrance animale qui peut laisser froides certaines personnes (pas moi en tout cas), il y a aussi une souffrance humaine, un chien innocent car tout le monde s'accorde à dire, même les gardiens de la fourrière, que Kenzo est une crème. Une condamnation à mort qui n'a pas lieu d'être. Et nous qui nous battons pour lui dans une véritable course contre la montre.

Juridiquement, tout le monde s'accorde à dire que la procédure est illégale dans le cas de Kenzo.
Malgré toutes nos interventions auprès du procureur et celles d'une association, l’Association Stéphane Lamart, basée sur Paris, L'EXECUTION DE KENZO AURA LIEU MARDI 24 JUILLET ENTRE 8 H ET 11 H DU MATIN. Nous n'avons plus que ce we et lundi. Je vous en supplie, aidez-nous si vous le pouvez, si vous avez assez d'influence.
Mon tél si besoin est : 06 50 18 40 15 ou 02 76 89 65 31 N'hésitez pas à m'appeler de jour comme de nuit, même le dimanche. C'est une question de vie ou de mort.

NOUS VOULONS SENSIBILISER L’OPINION PUBLIQUE ET LANCER UN APPEL A MANIFESTATION PACIFIQUE DEVANT LA FOURRIERE AU MOMENT DE L’ARRIVEE DU VETO.

Bien amicalement à tous ceux qui me liront

Christine Delfosse, Manneville la Goupil, amie de madame Toussaint.

KENZO EST DETENU A LA FOURRIERE DU HAVRE
JURIDICTION DU HAVRE POUR TOUT CE QUI CONCERNE CETTE AFFAIRE.

j'ai créer une pétition pour montrer notre désaccord avec cette euthanasie plus qu'abusive signez en masse :

http://www.lapetition.be/petition.php?petid=353





Citation:

Surprise de dernière minute, les autorités concernées ayant senti le vent venir ont nommé un autre véto. Il est donc inutile de continuer à appeler monsieur Brunerie qui n'a plus rien à voir dans l'affaire Kenzo.

J'ai pu obtenir l'identité du nouveau véto et le contacter. Il va faire son possible pour nous obtenir un délai d'une semaine, puisqu'il vient de prendre connaissance de l'histoire de Kenzo et qu'il ne se sentirait pas en accord avec sa conscience s'il euthanasiait un chien innocent.
Espérons donc qu'il soit entendu.

Je vous tiens tous informés et encore merci pour Kenzo.

Christine Delfosse

le résultat:





Citation:

Kenzo est mort. J'ai entendu ma fille qui était là pour soutenir son ex petit ami et le chien qu'elle a si bien connu. Elle m'appelait par dessus la barrière de la fourrière où je n'ai pas eu le droit d'entrer. Elle me hurlait maman, fais quelque chose et j'étais de l'autre côté de la barrière, impuissante. Et puis Kenzo est ressorti mort dans les bras de ses maîtres en larmes. Ensuite, ils se sont assis à l'arrière de leur voiture avec leur chien sur les genoux et ils lui ont demandé pardon de n'avoir pas pu le sauver. Ils sont restés comme ça près d'une heure à le caresser et à l'embrasser avant de pouvoir partir.

Comme Kenzo était le meilleur ami de ma petite fille, il sera enterré dans mon jardin, en terre d''asile, loin de tous ces salauds.

Pour le jour de ma fête, on m'a offert le sacrifice d'un chien, alors que je consacre ma vie à les sauver. Est-ce que ce n'est pas ironique ?

Merci à vous tous d'avoir été là pour soutenir Kenzo, je suis certaine qu'il a ressenti tout cet amour.

Christine

Les hommages:





Citation:

Petit message d'adieu de Kenzo

Je m’appelais KENZO !

Kéké pour tous mes amis et surtout pour les petits enfants. Dieu comme je les aimais, les petits enfants. Ils venaient tous vers moi pour jouer et me câliner. Les enfants de la maison, les enfants des voisins. Et moi, je leur faisais de grosses léchouilles et des câlins d’amour.

Tous ceux qui m’ont connu vous diront que je n’aurais jamais fait de mal à une mouche. Et c’est vrai, je n’ai jamais fait de mal à personne.
Moi, Kenzo, je n’étais qu’amour et j’étais aimé, oh oui, tellement aimé. J’étais pacifique et tendre. J’étais votre meilleur ami et j’aurais volontiers donné ma vie pour sauver la vôtre.

Et puis un jour, au mépris de mon immatriculation de croisé boxer, des policiers ont dit que j’étais staff, et que je devais mourir. On m’a jeté dans une geôle sordide où je n’avais même pas droit à ma couette préférée. Chaque jour, pendant un mois, ma famille est venue me voir pour me dégourdir un peu les pattes dans la cour de la fourrière, me donner à manger, me chanter des chansons, me faire des câlins.

J’étais tellement triste d’être loin d’eux, de leur chaleur, de leur amour. Autour de moi, dans d’autres boxes, il y avait d’autres frères, d’autres races. La plupart, innocents aussi, condamnés à mort, abandonnés des hommes, jetés sur la voie publique sur la route des vacances. Ils pleuraient tous.

Quel est cet endroit qui ressemble à l’enfer où nous ne sommes plus rien ? Je n'ai même pas eu droit à ma couette favorite dans ma prison.
Mardi 24 juillet, à 10h15, le vétérinaire est venu et je suis mort. Ma famille était là pour me soutenir, alors qu’eux-mêmes ne tenaient plus debout par la douleur et l’épuisement de leur combat.

Ne pleurez pas, soyez forts car je vous vois. Moi Kenzo, je suis toujours près de vous. J’ai juste besoin de me reposer un peu, de me dégourdir les pattes dans les grandes prairies avec des petits enfants eux aussi victimes de la violence des hommes.

Vous ma famille et mes amis, ne vous reprochez pas ma mort, car je sais tout ce que vous avez fait pour tenter de me sauver.
Je n’ai pas de haine dans le cœur. Vous savez que les chiens ne connaissent pas la haine.

Utilisez mon nom et mon histoire, car je veux être le porte-parole de mes frères de misère contre les lois injustes des beaux messieurs en costumes. Battez-vous en mon nom pour que plus jamais mes frères n’aient à subir ce que j’ai subi.

Christine Delfosse

SOUVENEZ-VOUS TOUJOURS QUE MOI KENZO, JE VOUS AIME.

Revenir en haut Aller en bas
cathy rescue
Je suis timide
Je suis timide


Féminin
Nombre de messages : 28
Age : 59
Localisation : montargis
Métier : maitresse de maison
Loisirs : aider les animaux
Date d'inscription : 23/11/2007

MessageSujet: Re: Pour Kenzo   Lun 1 Juin - 15:35

PUNAISE JE PLEURE :amour21:
Revenir en haut Aller en bas
melll
Je suis comme à la maison
Je suis comme à la maison
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1041
Age : 33
Localisation : 60
Loisirs : ...
Date d'inscription : 20/05/2009

MessageSujet: Re: Pour Kenzo   Ven 24 Juil - 16:32

Je remonte ce post car aujourd'hui sa fais deux ans que ce petit bonhomme a fermé les yeux!
Pour que plus jamais ce genre de chose arrive et qu'il ne se soient pas
éteint pour rien.

n'oubliez pas tous ses loulous qui demande de l'amour

RIP kenzo on oublie pas,on se bat pour tes frères ici bas :amour21: